Présentation de l’étude astronomique du Disque stellaire égyptien.

couv-finie

Bienvenue à tous,

Que vous soyez Curieux, Kémiti, Egyptophile, Astronome amateur ou confirmé, Historien, Archéologue, Egyptologue ou simplement passionné(e) par l’Egypte Ancienne.

Ici vous trouverez des informations provenant d’une étude approfondie et longue à propos des étoiles vues par cette civilisation antique qui nous a légué notre Calendrier, entre autre.

Un Calendrier structure une société afin de la faire prospérer et les preuves archéologiques ne manquent pas pour illustrer l’héritage savant que nous ont légués nos Ancêtres et la haute civilisation qu’ils vécurent sans esclavagisme notarié et sans monnaie.

Une Pyramide pourrait avoir aussi comme signification l’Unité d’une Nation qui plutôt que s’éterniser à faire la guerre à ses voisins envahisseurs a préféré mettre en avant son savoir-faire au travers de multiples disciplines, c’est ainsi que sont apparues, la Médecine, la Biologie, la Physique, l’Architecture, l’Écriture, etc…et l’Astronomie.

Contrairement à ce que l’on croit, la science astronomique est apparue en Egypte Ancienne et c’est d’elle que nous avons hérité nos actuelles références et pour le prouver plutôt qu’un long discours, vous trouverez une multitude d’images qui finiront par vous convaincre que la Grèce Antique n’a rien inventé si ce n’est l’Imposture par le Syncrétisme.

Denis Savoie, Astronome et Astro-Physicien à l’Observatoire de Paris, résume très bien cette imposture scientifique par les Latins qui ont participé à inventer de toutes pièces une Culture astronomique savante grecque, je vous invite à visionner son témoignage afin de comprendre pourquoi, il fût important pour cette étude de remonter à la source de l’Astronomie car évidemment la Mythologie greco-romaine illustrée n’avait pas à se retrouver placardée sur les étoiles du Ciel Nocturne, les dessins Latins sont issus des astronomes doxographes qui par crainte de l’Inquisition ont du occulter les dessins des Constellations Égyptiennes, cette dissimulation aura eu pour résultat celui de ne plus observer le ciel étoilé pour comprendre que ce ne sont pas les anciens égyptiens qui ont adapté leur style égyptien aux Constellations mais les Constellations qui par leur propre dessin respectif ont inspiré le style égyptien.

denis-savoie

Dans l’attente d’un texte de présentation plus long, vous pouvez cliquer sur les liens au-dessus de cet article afin de vous éviter le défilement de tous les lecteurs du Comité de Lecture dont la variété ne déteint pas la qualité de chacun d’eux et d’elles.

Il est important à préciser que cette étude ne cautionne en aucun cas le détournement qui peut en être fait comme par exemple par les Internautes, comme la page perso « Secretbase » qui recevra tôt ou tard, une lettre d’avocat pour dédommagement moral du préjudice qu’il a causé à cette étude qui se voulait scientifique et astronome avant tout et dont le Comité de Lecteurs composés de plus d’une douzaine de personnes spécialisées et savantes certifient par leur témoignage chacun, la crédibilité scientifique.de cette modeste étude.

Bien sûr, c’est toujours plaisant de voir partager son travail mais de là à presque tout se faire voler et pire lire des conclusions aussi fantaisistes qu’obscures, c’est la raison pour laquelle, durant une longue période, l’accès à cette étude a été impossible mais il serait dommage de continuer à empêcher d’autres internautes de pouvoir s’intéresser au Disque de NWT, déesse du Ciel étoilé que l’on nomme vulgairement le Zodiaque de Denderah.

Faites comme le célèbre Jean-Pierre Houdin, soyez curieux !

Jean-Pierre Houdin et le Zodiaque de Denderah

L’accès intégral et ce gratuitement même au livre de plus de 1500 Pages en ligne est en cours après une mise à jour non pas d’une correction mais de l’évolution de l’étude et sera bientôt accessible à tous.

Il suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous pour peut être déjà y avoir accès :

couv-finie