Le Nombre d’Or Egyptien

Nous savons que les mesures de la Grande Pyramide de Gizeh que l’on attribue à Khéops sont basées sur le Nombre d’Or, mais nous ignorons que le nombre d’or fût utilisé pour l’ensemble du plateau de Gizeh :

Que signifie le Nombre d’Or :

Pour les artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs, dessinateurs ou architectes, le nombre d’or est défini ainsi :

« Pour qu’un espace divisé en parties inégales apparaisse agréable et esthétique, il devra exister entre la plus petite et la plus grande partie la même relation qu’entre cette dernière et l’ensemble »

Euclide ( -325à -265 à Alexandrie), mathématicien de la Grèce antique, auteur des Éléments l’exprime par cette formule :

« Une droite est dite coupée en extrême et moyenne raison quand, comme elle est toute entière relativement au plus grand segment, ainsi est le plus grand relativement au plus petit ».

Pour obtenir le Nombre d’Or, il faut établir la formule suivante :

Soit un segment [AC] et un point B plus proche de C que de A. Alors B sépare le segment selon le nombre d’or lorsque AB/BC = AC/AB, et alors le nombre d’or est la valeur de ces rapports.

On dit que la première utilisation connue du nombre d’or est due au sculpteur grec Phidias (490 – 430 avant JC), qui a décoré le Parthénon.

Mais est il vraiment le premier quand on sait que les Pyramides sont bien plus ancienne que la naissance de Phidias.

Pour certains, le Nombre d’Or est une illusion que l’on pourrait aussi qualifier illusion d’optique.

Autour de nous, beaucoup de rapports s’en approchent, de nombreux artistes l’ont utilisé dans leur oeuvre. On ne peut donc pas nier que, esthétiquement parlant, ce nombre se distingue des autres.

Mais reproduire le Nombre d’Or sur une sculpture, en bas-relief s’avère plus difficile, en effet, on peut toujours gommer un dessin, si on a raté un trait, mais avec la pierre, une fois, qu’elle a été sculptée, il est impossible de parvenir à la précision du Nombre d’Or.

zodiaque-et-spirale

Pourtant, les créateurs du Zodiaque, nous démontre encore, que leur génie est sans limites, prenons la forme géométrique complète du nombre d’Or et superposons-la sur le Disque céleste en nous basant sur la spirale du Cancer :

Nous observons si on part précisément de la moitié du zodiaque dans sa verticalité que la boucle du Nombre d’Or vient se positionner entre les représentations du Cancer et du Lion, ce qui indique la date de la nuit du 21/22 Juin, soit le solstice d’Eté, continuons notre développement est rajoutons la forme géométrique du Nombre d’Or dans la seconde moitié mais à l’envers de la première, cette fois-ci :

Nous remarquons que les deux boucles sont décalées l’une par rapport à l’autre, et tant mieux, car ce décalage est nécessaire pour la suite du développement, notons que ce décalage exprime aussi celui qui s’opère lorsqu’on franchit l’équinoxe d’Automne, les jours deviennent plus courts, c’est à dire que la clarté du soleil vu de la Terre, diminue pour atteindre son point le plus bas au Solstice d’Hiver mais contrairement à la spirale du Cancer, le soleil à partir du Solstice d’Hiver va commencer à se déplacer dans une direction ascensionnelle, c’est à dire que les jours vont rallonger, que la clarté va augmentée.

Traçons une ligne d’une boucle à l’autre pour mieux observer ce phénomène :

Cette ligne bleue coupe le zodiaque précisément en deux, c’est à dire d’égale moitié, elle traverse le Capricorne ( Solstice d’Hiver ) et le Cancer ( Solstice d’Eté ), nous constatons que les créateurs du Zodiaque de Denderah se sont basés sur la trigonométrie pour sculpter le bas-relief des personnages, c’est à dire que ceux-ci n’ont pas été sculptés au hasard.

Continuons le développement avec le nombre d’or, car il faut écarter toute coïncidence, nous allons en tenant compte de la verticale du milieu, voir si le nombre d’or se répète :

Nous observons que le Nombre d’Or, non seulement se répète bien mais qu’il continue d’indiquer la région du Cancer et du Lion, voyons si le Nombre d’Or se répète encore :

Nous observons que le Nombre d’Or se trouve par 3 fois indiqué sur le Zodiaque, tout hasard ou toute coïncidence est donc exclue, les créateurs du Zodiaque de Denderah ont donc réalisé avant de commencer à sculpter le bas-relief, un plan géométrique se basant sur le Nombre d’Or, ce qui démontre déjà que les Grecs ne sont pas les seuls à s’être servi de la trigonométrie.

Les Anciens Égyptiens se sont surpassés vis à vis des Grecs, puisque l’Ancienne Egypte s’est servie de la trigonométrie dans un contexte astronomique, ce qui pour l’époque Antique est unique, car nous étions habitués à l’utilisation du Nombre d’Or principalement dans un contexte architectural comme en témoigne les Pyramides et le Parthénon.

Continuons notre analyse et voyons si nous pouvons découvrir autre chose, car vous aurez remarqué que la forme du Nombre d’Or des deux côtés du Zodiaque, évoque un symbole que nous connaissons tous mais pour mieux, remarquer ce symbole, il nous faut rajouter un cercle de chaque côté et changer de couleur :

Nous obtenons le hiéroglyphe ou symbole du Signe du Cancer, mais certains nous dirons, ce symbole est à l’envers, ils ont raison de le préciser, mais ce sens est le résultat d’une lecture verticale, alors que le Zodiaque a une lecture circulaire, cela signifie que les hiéroglyphes astrologiques et astronomiques sont tous tournés vers le centre du zodiaque comme le sont les personnages du zodiaque de Denderah, superposons un zodiaque des 12 Signes/ Constellations afin de mieux observer l’explication :

Nous remarquons que les deux moitiés formant chacune la forme géométrique du Nombre d’Or forment en réalité le hiéroglyphe du Signe du Cancer comme nous l’observons sur le petit Zodiaque superposé.

Si nous traçons à nouveau une ligne bleue reliant les deux boucles du Nombre d’Or, nous observons qu’elle traverse aussi le Signe/Constellation du Cancer et le Signe/Constellation du Capricorne, nous remarquons que pour se faire, les créateurs du Zodiaque ont tenu en compte la Précession des Équinoxes qui a décalé de quelques degrés, mais cette ligne bleu coupe toujours parfaitement en deux moitiés égales le zodiaque de Denderah :

Si la ligne Bleue coupe le Capricorne presque vers la fin de celui-ci, c’est parce que le Nouvel an se fête aux environs du 19 Juillet, de fait, il est logique que la ligne bleue soit plus proche du Verseau car le Verseau est l’opposé du Lion, le Signe du Lion qui apparaît le 23 Juillet suit bien le Cancer.

Afin de mieux observer le cercle formé par le Nombre d’Or du Solstice d’Eté et du Nouvel An Égyptien, agrandissons cette partie du Zodiaque et nommons chaque personnage par le nom actuel de la constellation qu’il représente :

Voici la même configuration mais avec la version du logiciel d’astronomie Stellarium :

Les Constellations sont identiques et aux mêmes places, ainsi, la spirale du Cancer et le Nombre d’Or du Zodiaque insiste bien sur un seul sens de lecture.

Pour obtenir la forme géométrique du Nombre d’Or, nous avons du nous baser sur un seul sens du Zodiaque de Denderah, celui où le Cancer doit être à l’Est, c’est à dire à droite, avec les pinces vers le bas.

Pourtant le Musée du Louvre transmet ces explications en se basant sur le sens contraire vertical et horizontale comme en témoigne le panneau explicatif du Zodiaque Égyptien exposé.

Pour en savoir plus sur la Geométrie Egyptienne, cliquez sur la vidéo ci-dessous )

Pour découvrir le Zodiaque de denderah encore plus en détails, cliquez sur la couverture du livre ci-dessous :

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s